Admission à la profession

Examen de langue française

Les membres des ordres professionnels doivent avoir une connaissance du français appropriée à l'exercice de leur profession. L'Office québécois de la langue française fournit sur son site Web les informations relatives aux obligations des ordres professionnels.

Si vous avez effectué au moins trois années d’études en langue française de niveau secondaire ou postsecondaire, vous répondez aux exigences de la Charte de la langue française. À défaut de quoi vous devez réussir l’examen linguistique de l’Office québécois de la langue française (OQLF).

La connaissance du français est évaluée au moyen d’un examen de français administré par l’Office québécois de la langue française. Cet examen s’adresse à toute personne qui désire obtenir un permis d’exercer de l’un des ordres professionnels régis par le Code des professions du Québec.
 

Inscription à l'examen de français

Les personnes qui ont fait une demande pour faire partie d'un ordre professionnel reçoivent de celui-ci, s'il y a lieu, un formulaire d'inscription à l'examen de français de l'Office.

Ce formulaire, dûment rempli, doit être retourné à l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec qui le transmet à l'Office québécois de la langue française.

L'Office convoque les candidats à une séance d'examen qui se tiendra de 6 à 8 semaines après réception du formulaire.
 

Épreuves de l'examen

L'examen comporte quatre parties : la compréhension du français oral, la compréhension du français écrit, l'expression orale en français et l'expression écrite en français.

  1. Compréhension de l'oral
    Cette partie de l'examen comprend quarante questions à choix multiple.
     
  2. Expression écrite
    Cette partie de l'examen permet d'évaluer l'habileté à rédiger des textes reliés aux activités professionnelles. Les candidats doivent suivre les directives données et respecter les règles d'écriture du français.
     
  3. Compréhension de l'écrit
    Cette partie de l'examen traite de sujets reliés à la profession. Elle comprend vingt questions à choix multiple portant sur deux ou trois textes. Les réponses aux questions se trouvent dans les textes.
     
  4. Expression orale
    Dans cette partie de l'examen, l'examinateur évalue l'habileté du candidat à s'exprimer en français, au cours d'une conversation relative à sa profession.

N. B. : Pour chacune des parties de l'examen, le degré de difficulté varie selon le niveau de formation exigé pour l'exercice de la profession.

Aucun document n'est permis pendant l'examen.
 

Pour tout renseignement concernant l'examen : Office québécois de la langue française