Recherche avancée

2016

En 2006, afin d’améliorer l’accessibilité aux méthodes contraceptives pour les femmes, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), l’Ordre des pharmaciens du Québec (OPQ), le Collège des médecins du Québec (CMQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont élaboré conjointement un modèle d’ordonnance collective de contraception hormonale à l’intention de l’infirmière et du pharmacien. Cette ordonnance collective a été mise à jour en 2009 en raison de nouvelles contre-indications proposées par l’Organisation mondiale de la santé et les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis (CDC). En 2012, une nouvelle mise à jour a été nécessaire. Enfin, en raison des changements récents sur le plan des contre-indications et à la suite de la publication, en janvier 2016, du Protocole de contraception du Québec par l’INSPQ en soutien au droit de prescrire des infirmières, une nouvelle mise à jour du présent document s’avérait nécessaire pour en assurer la concordance scientifique.

» Téléchargez le Formulaire d’évaluation de l’infirmière pour initier la contraception hormonale ou le stérilet (WORD)

2016

Pour soutenir les infirmières dans l'application de leur champ d'exercice et leurs activités réservées en regard des dispositions législatives, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) publie Le champ d'exercice et les activités réservées des infirmières et infirmiers.

Cette dernière édition intègre les plus récentes modifications législatives et réglementaires concernant la pratique des infirmières. De plus, elle tient compte des avancées réalisées et des consensus obtenus entre les ordres concernant la portée de certaines activités réservées.

Ce guide fera l'objet de mises à jour régulières afin de suivre l'évolution de la pratique infirmière et du cadre législatif.

2016
 
 
 

 

Workbook to help candidates pass the professional examination. The Guide presents 14 clinical situations prepared by the professional exam development committees, with a total of 36 open short-answer questions, and their answers. It allows candidates to familiarize themselves with the form, content, process and organizational aspects of the professional examination.

2016
 
 
 

 

Cahier d'activités visant à favoriser la réussite de l'examen professionnel. Ce guide présente 14 situations cliniques préparées par les comités d'élaboration de l'examen professionnel comprenant un total de 36 questions ouvertes à réponses courtes, accompagnées d'un corrigé. Il permet à ses utilisateurs de se familiariser avec la forme, le contenu, le déroulement et les aspects organisationnels de l'examen professionnel.

2016

Ce bulletin résume, en quelques lignes, les caractéristiques des 74 206 infirmières et infirmiers inscrits au Tableau de l’OIIQ en 2015-2016. L’effectif infirmier a enregistré une croissance annuelle qui se situe dans la moyenne des dernières années, soit de 0,8 %. L’arrivée de près de 3 700 infirmières et infirmiers de la relève a ainsi pallié les départs à la retraite, dont le nombre a dépassé 2 500 en 2015-2016.

Ce résumé de l’évolution de l’effectif infirmier est complété par un tableau statistique qui offre, en un rapide coup d’œil, un portrait chiffré et détaillé de la main-d’œuvre infirmière du Québec. Des données plus exhaustives sur l’effectif infirmier sont disponibles dans le Rapport statistique sur l’effectif infirmier 2015-2016 – Le Québec et ses régions, de même que sur les infirmières et infirmiers qui ont joint la profession au cours de la dernière année dans le Portrait de la relève infirmière 2015-2016. À noter que dix-sept fascicules régionaux produits en 2014-2015 fournissent un portrait distinct, complet et détaillé de chacune des régions administratives du Québec. Ces fascicules n’ont toutefois pas été mis à jour pour l’année  2015‑2016. 

2016

Le 11 janvier 2016, le Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier, pris en application de la Loi médicale (chapitre M-9, a. 19 b), est entré en vigueur. Ce Règlement autorise l'infirmière à prescrire des médicaments dans le domaine de la santé publique, notamment dans la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN).

Cette directive clinique s'adresse aux infirmières autorisées à prescrire un médicament pour la cessation tabagique, sauf la varenicline et le bupropion.

Basés sur les lignes directrices, les consensus de traitements les plus récents et des guides de pratique professionnelle, cet ouvrage constitue un document de référence pour les infirmières. Il présente tout d'abord les éléments à prendre en considération lors de leur évaluation, puis les interventions, les choix de thérapies ainsi que les éléments d'enseignement et de suivi. Dans les annexes, un modèle de formulaire est proposé ainsi que le mode d'emploi recommandé pour les TRN. Finalement, une liste d'outils disponibles en ligne est présentée.

2016

Dans ce mémoire, l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) répond à l’invitation du Commissaire à la santé et au bien-être de se prononcer sur le panier de services assurés en santé et en services sociaux. Il s’y engage à la fois en tant qu’organisation citoyenne et à titre d’ordre professionnel clé regroupant quelque 73 000 infirmières et infirmiers, dont 84 % travaillent dans le réseau public de la santé et des services sociaux à offrir les meilleurs soins possibles à la population québécoise.

L’Ordre plaide pour que la couverture publique des soins et services soit déterminée en fonction des bénéfices pour le patient ou des groupes de population, et non en fonction du prestataire de service ou du lieu de prestation. Les services sociaux et de santé assurés doivent couvrir la gamme entière des besoins, de la prévention aux soins de fin de vie. Ils doivent donner accès à l’expertise des professionnels les plus compétents et les mieux habilités, et ce, dans les lieux de prestation les plus appropriés pour répondre aux besoins des personnes, sans égard à leur capacité de payer.

Considérant qu’un sérieux redressement de la couverture publique s’impose pour donner un accès équitable aux services sociaux et aux services de santé requis, dont les soins et services infirmiers et ceux des autres professionnels, l’Ordre fait neuf recommandations précises pour faire évoluer le panier de services assurés du Québec.

2016

Étant donné la complexité croissante des soins et l'évolution des connaissances spécialisées, la pratique infirmière avancée (PIA) est en demande croissante partout dans le monde. Contrairement au rôle de l'infirmière praticienne spécialisée (IPS), l'exercice du rôle de l'infirmière clinicienne spécialisée (ICS) et la formation exigée pour l'assumer sont très variables. Pour que les ICS puissent jouer un rôle essentiel dans la protection du public, il y a lieu d'établir un consensus sur ses principales caractéristiques, la formation requise pour l'exercer et d'examiner la possibilité d'établir des mécanismes réglementaires. Le présent document traite des caractéristiques principales du rôle d'ICS et de ses retombées sur la santé de la population, les infirmières, les organisations de soins et la collaboration interprofessionnelle. Le document présente également les principales conditions à mettre en place au Québec pour que le rôle d'ICS puisse être pleinement exercé en vue de répondre aux besoins de santé de la population et d'assurer la protection du public.

2016

Dans cette synthèse de ses prises de position en matière de soins aux aînés, l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec répond à une consultation du Secrétariat aux aînés du ministère de la Famille en prévision de l'élaboration du Plan gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2017-2022.

L'OIIQ a déjà désigné ce groupe comme cible prioritaire dans ses plans d'action des dernières années et est intervenu à plusieurs reprises à l'égard de la protection des personnes aînées vulnérables, plus particulièrement celles qui résident dans les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et celles qui vivent en résidences privées pour aînés (RPA). L'Ordre a apporté sa contribution à la présente consultation en mettant justement l'accent sur les questions liées aux soins de santé dans les CHSLD et les RPA. Les clientèles de ces centres et de ces résidences présentent plusieurs facteurs qui les rendent particulièrement vulnérables et plus à risque de maltraitance.

Pour contribuer à la mise en œuvre d'un plan d'action pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées, l'Ordre fait six recommandations qui ont comme trame de fond la bientraitance et l'approche collaborative.

2016

La plupart des infirmières en soins podologiques exercent en pratique privée. Elles interviennent en première ligne et cumulent à la fois des responsabilités cliniques et de gestions de leur service. Ces lignes directrices présentent une approche de la prévention et du contrôle des infections acceptée professionnellement et adaptée aux soins podologiques.  Elles énoncent des orientations ainsi que des recommandations pour la pratique en cabinet ou dans la communauté mais elles peuvent aussi s'appliquer à la pratique en établissement de santé.

Elles sont axées principalement sur l'évaluation des risques et mettent l'accent sur l'importance d'appliquer rigoureusement les pratiques de base, de mettre en place les mesures de prévention et de contrôle des infections appropriées pour minimiser la transmission des agents pathogènes et d'adopter des pratiques sécuritaires en tout moment et en tout lieu.

L'élément central du document porte sur le retraitement des instruments de soins podologiques.  Considérés comme « critiques », ils doivent être stérilisés à la vapeur et faire l'objet de contrôle de qualité strict. Les activités essentielles du retraitement sont décrites et assorties de règles à respecter pour assurer la stérilité des instruments jusqu'au moment de leur utilisation auprès du patient.

Ces lignes directrices reflètent une position adoptée conjointement par l'OIIQ et l'AIISPQ. Elles sont proposées comme un cadre de référence concret pour la prise de décision et le soutien à la pratique. Elles constituent une base essentielle pour améliorer la qualité des soins offerts aux patients et protéger leur santé ainsi que celle de l'infirmière.